5 idées pour tester la micro-aventure

5 min
Nicolas Quénard
Une micro-aventure, t’as déjà fait ?
  • Ouais 🤠
  • Nope 😶

Si tu vois pas trop ce que c’est, une micro-aventure c’est un road trip :

  • de courte durée (une demi-journée / un week-end)
  • proche de chez soi (0 voiture, 0 avion, le train OK)
  • accessible à tout le monde (pas besoin d’être Mike Horn ou d’acheter du matos super cher)
  • pas cher (se balader dans la nature ou se baigner dans un lac, c’est gratos. Si t’es pas serein·e de dormir dehors, tu peux réserver un gîte ou aller chez l’habitant·e)
  • responsable (marche et transports non polluants privilégiés + conso locale et voyage en mode zéro déchet)

En gros, une micro-aventure = un condensé d'évasion, de simplicité et de reconnexion à la nature 🙌 Donc si ça te dit, voilà 5 idées pour t’y (re)mettre dès cet été :


La classique : une rando pas trop dure

Partir toute une aprem ou une journée à se balader dans la nature → c’est peut-être par là qu’il faut commencer. Le principal : arrêter de se dire « je ne sais pas faire de rando, donc j’en fais pas » ! Pas besoin d’une super condition physique ou d’expérience pour mettre le nez dehors et explorer les environs !

Il faut juste t’adapter à ton niveau. Ça peut être, pour commencer :

  • 10 km de marche
  • La distance d’une commune à l’autre (comme ça tu peux revenir en train)
  • Le coin de nature à côté de chez toi

En gros, + tu vas pratiquer, + tu vas avoir confiance et te challenger pour tes prochaines sorties 👌

Des applis comme Visorando ou Alltrails peuvent t’aider à trouver le bon itinéraire ! Mais comme l’idée c’est de reconnecter avec la nature, essaie de lâcher un peu ton tel 😌

Avant de partir, pense à respecter quelques règles de sécurité : ​​savoir (à peu près) où tu vas, emporter un vêtement chaud, de l’eau et de quoi grignoter.


La sportive : essaye le vélo, le canoë ou même le parapente !

Une micro-aventure peut très bien être sportive : organiser une sortie à vélo, descendre une rivière en canoë (ou en paddle) et même faire du cheval → toutes ces activités ont l’avantage de te faire bouger d’un point A à un point B + de brûler une bonne dose de calories 💪 Tu peux aussi t’essayer à l’escalade, à la nage et même au parapente ! L’important : pratiquer une activité en plein air et se déconnecter du train-train quotidien


L’estivale : bivouaquer au bord d’un lac

L’été, il fait chaud 🥵 Et personne ne dirait non à une petite baignade improvisée ! Alors au lieu de faire comme tout le monde et d’aller frimer à la plage, pourquoi ne pas privilégier un coin de nature et partir tout un week-end au bord d’une rivière ou d’un lac près de chez toi. Bonus : 0 sable / 0 sel qui te colle à la peau quand tu sors de l’eau.

  • Pour le soir, tu peux prévoir une tente, un duvet et une doudoune pour te tenir chaud. Mais surtout zéro feu de forêt ! Ça gâche peut-être le délire mais ça limite les risques d’incendie → Si tu veux t’éclairer, privilégie une lampe électrique et pour faire cuire ta nourriture, opte pour un réchaud 🍝
  • Le but d’une micro-aventure c’est de se faire plaiz tout en faisant gaffe à l’environnement. Donc avant de partir, vérifie bien de n’avoir oublié aucun déchet derrière toi 👀


La gastronomique : go cueillir plein plein de trucs en forêt

On s’en sert pas souvent mais la forêt = véritable garde-manger ! Champignons, fruits, baies, glands, ça change de se nourrir avec ce qu’on a trouvé sur notre chemin (et pas au supermarché). Donc l’idée c’est de partir en micro-aventure « culinaire » : le temps d’une balade, d’une journée, d’un week-end, (re)découvrir ce que la nature propose au menu et réussir à faire tes repas uniquement avec. Bonus : en fonction des lieux et des saisons tu peux trouver pleeein de produits différents et plus ou moins rares 🍓

  • Si t’es pas sûr·e que quelque chose soit mangeable : ne le mange pas ! Au mieux tu passeras une bonne partie de ta micro-aventure accroupi·e derrière un buisson, au pire tu pourrais passer un petit séjour à l’hôpital (et bonnes vacances).
  • Pour repérer ce qui est comestible, tu peux t’aider grâce à des applications comme Champignouf ou Seek by Inaturalist.


L’insolite : se balader ou dormir à la belle étoile

Pour les chauds de chez chauds de la rando, y a aussi l’exploration de nuit 🌙 Pas la peine de flipper, en vrai, y a rien de plus simple : Il faut juste que tu choisisses un coin sauvage pas très loin de chez toi et que tu te motives à passer la nuit dehors (sans tente, sinon c’est pas à la belle étoile !). On te promet pas un sommeil ultra réparateur mais au moins tu auras prouvé qu’il en faut plus pour te faire peur !

  • Avant de partir, 2 paramètres à anticiper :

- La météo → Est-ce qu’il fait froid ? Le ciel est-il dégagé pour voir la lune / les étoiles ?

- La sécurité → J’ai bien pensé à prendre une lampe frontale ? Et un gilet réfléchissant pour qu’on me repère au cas où ?

  • Au moment de choisir ton duvet, pense bien à vérifier la température d’utilisation, elle est précisée sur le sac de couchage → La température « confort » inscrite sur le duvet est la seule à laquelle tu dois te fier pour être sûr d’avoir assez chaud et de ne pas te mettre en danger.

····················



😎 T’en veux plus ?

  • Chilowé, Helloways, Les Others → best sites pour t’aider à te lancer dans la micro-aventure ✨
  • Essaye de ne pas te laisser séduire par les agences de voyage qui tentent de commercialiser cette pratique. Tracer son propre itinéraire, improviser et découvrir des lieux inconnus → c’est ça la micro-aventure ! La meilleure expérience que tu pourras vivre sera celle que tu auras organisée par tes propres moyens 🤠
Se reconnecter à la nature en 6 étapes

👀 Sources

Interview de Thomas Firh, co-fondateur du média Les Others
GEO - La micro-aventure, une nouvelle façon de voyager ?

author image
Nicolas Quénard
The Lizard King