8 règles d’or pour bichonner tes baskets et les faire durer

3 min
Nicolas Quénard
Les baskets, pour toi c’est :
  • Une religion
  • Des baskets

Qu’importe ton camp, t’en as sûrement aux pieds, tu les uses, tu les jettes et t’en rachète 🤷‍♂️ C’est dans l’ordre des choses mais essayer de moins consommer au quotidien c’est agir pour la planète (et lutter contre la fast-fashion).

Alors pour garder ta paire favorites le plus longtemps possible et agir pour l’environnement, follow the rules :


Règle n°1 : Acheter une bonne paire

Même pas la peine de penser à garder des baskets longtemps si de base la qualité n'est pas au rendez-vous ! Donc avant de sortir le portefeuille, tu peux :

  • Inspecter les doublures (en gros, voir si aucun fil ne dépasse et que les coutures tiennent bien).
  • Privilégier les matières naturelles comme le cuir et végétales comme le coton bio, le chanvre ou le lin.
  • Checker si les semelles sont solides : idéalement il faut qu’elles soient cousues (mais c’est assez rare sur des baskets).
  • Vérifier que le modèle est bien à ta taille : trop grandes ou trop petites, tu les abîmeras plus rapidement (en plus de te faire mal au pieds).


Règle n°2 : Protéger tes nouvelles baskets

C’est le premier truc auquel penser avant une première sortie avec une paire toute neuve ! Aujourd’hui, il existe plein de sprays spéciaux dispo un peu partout pour imperméabiliser tes chaussures, peu importe leur matière. Un petit coup de pschitt et elles seront préservées de la pluie, de la boue et de la pollution. C’est aussi super efficace en soirée / à un concert (tu connais, les gens te marchent sur les pieds non-stop).


Règle n°3 : Avoir plusieurs paires

Un conseil assez efficace mais à nuancer ! L’objectif c’est pas de faire un craquage total et de remplir ton dressing uniquement avec des baskets → c’est de la surconsommation, et c’est pas éco-friendly du tout ! Par contre, jongler entre 2-3 paires peut te permettre de ne pas porter les mêmes chaussures tous les jours, et donc de moins les user, et donc de rallonger leur durée de vie. Malin.


Règle n°4 : Penser à laver les lacets

Parfois, c’est dans les petits détails que tout se joue. Alors oublie pas les lacets : tu peux leur redonner de l’éclat en les passant à la machine (juste les lacets ! pas les baskets) pour qu’ils redeviennent tout beaux. Simple, efficace 👌

Règle n°5 : Ciao la machine à laver (pour les baskets, pas les lacets) !

On déconseille. C’est le meilleur moyen de défoncer tes baskets en pensant les entretenir. Tu peux très bien t’en sortir avec une éponge, de l’eau savonneuse et un chiffon propre (tu peux même frotter avec une brosse à dents). La seule condition c’est de les laisser sécher à l’air libre et loin d’une source de chaleur (comme un chauffage). Ça prendra plus de temps mais elle garderont leur éclat et la fibre ne se détendra pas.


Règle n°6 : Les ranger dans un endroit adapté

Ça peut être un meuble à chaussures dans ton entrée ou à l’intérieur de ton dressing. L’important c’est que ce soit un endroit sec, il faut à tout prix éviter les zones humides (cave, grenier, etc) surtout pour les baskets en cuir ! Évite aussi d’empiler tes baskets les unes sur les autres si tu veux pas qu’elles s’affaissent et se salissent.


Règle n°7 : Entretenir tes paires blanches

En vrai, rien de plus galère que des tennis blanches : la pointe et les semelles jaunissent à cause de l’usure, on adore. Mais les meilleurs produits de la Terre existent : vinaigre blanc + dentifrice + vigueur pour frotter.


Règle n°8 : Attention aux mauvaises odeurs

Puer des pieds, ça arrive même aux meilleur·es ! Alors pour éviter que tes belles baskets sentent le Reblochon à tout jamais, laisse-les respirer à l’air libre. Dans l’idée, ça ne les abîme pas vraiment mais porter des chaussures qui sentent mauvais avant même de taper un footing te laisse 2 options : les cacher au fond du placard ou les jeter. Du coup, tu peux éviter ces 2 catastrophes en portant des chaussettes ou en achetant des désodorisants spéciaux pour chaussures 🧀

Comment réduire la fast-fashion sans arrêter le shopping ?

author image
Nicolas Quénard
The Lizard King